Haïti – Politique : Le Sénat perd un deuxième sénateur

Vendredi, le Premier Ministre, Enex Jean-Charles, a procédé, dans l’après-midi à l’installation du Sénateur François Anick Joseph (ALTERNATIVE, fin de mandat janvier 2017) comme Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) , fonction qui était assumée jusqu’à présent par intérim par le Chancelier Pierrot Delienne.

Si l’attribution de cet important ministère à un membre de l’opposition, peut réjouir le G9 dont était membre le Sénateur François Anick Joseph, il réduit en revanche la capacité de blocage du groupe de l’opposition à la Chambre Haute, qui passe maintenant de 9 à 8 membres. Notez que depuis le début de cette nouvelle législature, le nombre de Sénateur est passé en moins de 3 mois de 24 à 22, après le départ de Jocelerme Privert et de François Anick Joseph.

La cérémonie d’installation, à l’Annexe du MICT au Champ-de-Mars, a eu lieu en présence de Simon Dieuseul Desras, Ministre de l’Environnement, de Ronald Larèche, Vice-président du Sénat, ainsi que de plusieurs autres Parlementaires, du Directeur Général du MICT et de son Adjoint, des Directeurs et Coordonnateurs techniques, des cadres et personnel du MICT et de divers autres invités.

Dans ses propos de circonstance, le nouveau Ministre (ancien homme d’église) qui se qualifie de « néophyte » dans la fonction publique (c’est son premier poste dans l’administration publique), s’est présenté comme « un serviteur des serviteurs », et sollicité la collaboration de tous les employés du MICT, et implicitement de ses anciens collègues parlementaires, dont le conseil et l’accompagnement seront les bienvenus, tout en insistant auprès du personnel sur la nécessité d’être efficace et de fournir des résultats.

HL/ HaïtiLibre

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *