Moise Jean Charles ne veut pas que les élections soient financées par l`International

Port-au-prince,vendredi 15 avril[Radio Méga/Avec Rezonodwes]—Le leader de la plateforme PITIT Dessalines, Moïse Jean-Charles est très remonté contre le représentant spécial du département d’Etat pour Haïti, Kenneth Merten pour avoir annoncé que son pays et la communauté internationale pourraient reconsidérer leur appui aux élections si la mise en place de la commission de vérification devrait retarder le processus.

Si vous voulez vérifier faites-le, mais faites-le vite, avait lancé l’ambassadeur Merten qui affirme craindre que la mise en place de la commission de vérification ne vise à écarter un candidat en bonne position.
Des propos que l’ancien sénateur qualifie d’inacceptables et de mauvais précédents. Cela, dit-il, devrait nous amener à prendre conscience de la nécessité de ne pas organiser les élections avec le financement étranger pour que personne ne vienne tenter de nous imposer nos dirigeants.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *