Le Lycée Faustin Soulouque, champion de « Festi-génie »

Le Lycée Faustin Soulouque a remporté, le samedi 11 juin 2016, la première édition du concours de connaissance interscolaire baptisé « Festi-génie », organisé par la Ligue petit-goavienne pour la promotion de l’intégrité et pour le développement (LIPPID). Le collège Saint Antoine et Saint Ignace de Loyola a disputé la grande finale. Cette victoire, selon des élèves du lycée, est la confirmation que le LFS n’en demeure pas moins une référence parmi les écoles publiques de la cité soulouquoise.

Les élèves du Lycée Faustin Soulouque de Petit-Goâve, par cette victoire, se sont montrés fidèles à l’hymne qu’ils chantent tous les matins. « Lycéens, travaillons. Travaillons sans cesse. Les yeux pleins de rayons, portons un grand rêve ». Ce rêve d’être toujours meilleur, de gagner à tous les coups, que chaque génération de lycéens se fait sien, a été, une nouvelle fois, concrétisé, le samedi 11 juin 2016, en remportant le concours de connaissance interscolaire « festi-génie » organisé par la Ligue petit-goavienne pour la promotion de l’intégrité et pour le développement (LIPPID).

Dans une période où les anciens du lycée assistaient avec peine à la déchéance de la prestigieuse institution qui les a formés, cette victoire aux dépens de l’un des plus grands collèges de la ville de Petit-Goâve, et sans doute l’une des meilleures écoles de Petit-Goâve, collège Saint-Ignace, semble constituer pour les élèves du lycée une bonne dose de « remonte-moral ». Les réactions après cette victoire en disent long. « J’ai toujours dit que le Lycée Faustin Soulouque est l’institution scolaire de référence de la ville de Petit-Goâve », a écrit Floyd Nicolas sur Facebook, un jeune ingénieur-agronome, pour réagir sur la victoire de son ancienne école.

« Malgré les mauvais traitements, les boycottes, on reste toujours des hommes forts et fiers. Rien à regretter pour moi d’avoir été au lycée », a pour sa part écrit sur Facebook Junior Gue. Même l’ancien directeur du lycée, Louis Frantz Batista, n’a pas voulu rater cette finale. Aux côtés de l’actuel directeur du LFS, M. Batista a bel et bien fêté avec les joueurs cette grande victoire de cette institution qu’il a dirigée pendant une dizaine d’années.

La dernière participation du Lycée Faustin Soulouque à une compétition intellectuelle à Petit-Goâve a laissé un mauvais goût aux lèvres de tous les Lycéens et même aux anciens élèves de cette école. En effet, le LFS n’a pas fait su faire le bonheur de ses supporteurs au concours de débats organisé par EDUC-HA Group dans le cadre de la quinzaine de la francophonie. En revanche, le collège Saint Antoine et Saint Ignace de Loyola était champion de cette compétition. Cela dit, cette victoire du Lycée Faustin Soulouque aux dépens de ce collège se veut également une revanche.

Le Lycée Faustin Soulouque de Petit-Goâve, fondé en 1946, a fêté le premier mars dernier son 70e anniversaire d’existence dans la cité soulouquoise.

Ritzamarum Zétrenne

rzetrenne@lenational.ht

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *