Réunion d’urgence du Cep sur le maintien ou non des élections du 9 octobre, suite au passage de l’ouragan Matthew sur Haiti

P-au-P, 03 oct. 2016 [AlterPresse] — Une réunion d’urgence du Conseil électoral provisoire (Cep) se tient, ce lundi 3 octobre, en vue de discuter sur les dispositions à adopter par rapport au maintien ou non des élections présidentielles et législatives du 9 octobre, dans les conditions créées par le passage de l’ouragan Matthew sur Haïti.

Tous les matériels sensibles risquent de ne pas pouvoir arriver à temps dans certaines villes du Grand Sud du pays à cause des risques d’inondations, fait savoir à AlterPresse, une source du Cep.

L’Ile-à-Vache, la Gonâve et des villes du département de la Grand ’Anse (Sud-Ouest) pourraient être affectés.

L’équipe est à pied d’œuvre pour faire face aux impondérables bien que cela dépende des forces naturelles, indique la source.

« Le Cep ne peut pas prévoir ce qui va arriver. Le mieux c’est de souhaiter que tout se passe bien. L’ouragan Matthew n’était pas prévu dans le programme du Cep ».

Des inondations côtières sont enregistrées notamment dans la Grand ’Anse au moment où les premiers effets de l’ouragan Matthew sont constatés dans plusieurs régions du pays sous la pluie.

Les menaces extrêmement violentes du puissant ouragan Matthew se confirment pour Haïti, à moins d’une semaine des élections législatives et présidentielles du 9 octobre.

Le sujet d’un possible report de ces scrutins est déjà au cœur des débats publics. [jep emb gp apr 03/10/2016 13 :30]

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *