Selon Dieudonné Lhérisson, Michel Martelly avait un appareil pour stopper les vents

N’était-ce son vagabondage, cet appareil aurait permis au president Jocelerme Privert de protéger le pays contre le cyclone Matthew.

« Je vous rappelle une chose», pérore le candidat PHTK Dieudonné Lhérisson devant une foule de paysans excités : pendant les cinq années du president Martelly, est-ce que des vents vous ont tracassés ?  Non, répondent-ils en chœur. « Michel Martelly avait payé un appareil pour stopper les vents afin qu’ils ne vous écrasent pas » continue M. Lhérisson dans un enregistrement uploadé il y a quelques heures sur Soundcloud et qui circulait sur whatsapp depuis hier. « Après le départ de Martelly dit-il, les vagabonds dans l’Etat n’ont pas payé l’appareil et [comme résultat] le vent vous a écrasé ».

Conscient de la débilité déconcertante d’une telle assertion, une personne, qui vraisemblablement travaille avec le candidat, est intervenue pour demander l’arrêt de l’enregistrement. Mais qu’à cela ne tienne, l’on sait désormais que si Michel Martelly était encore au pouvoir, le cyclone Matthew n’aurait pas lieu grâce à ce mystérieux appareil indisponible ailleurs dans le monde, encore moins aux Etats-Unis où le cyclone a fait des dégâts matériels et humains considérables.

M. Dieudonné Lhérisson n’est d’ailleurs pas le premier à se risquer à la pensée magique. Dans cet art qui consiste à échafauder des explications qui défient toute logique, il rejoint le célèbre sénateur Carl Murat Cantave. Ce dernier a récemment déclaré que l’homosexualité serait « la cause de nos malheurs », faisant un raccourci improbable entre le festival annulé MassiMadi et le cyclone Matthew qui a ravagé le sud du pays.

Loop Haïti .

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *