« Des songes pour habiter la nuit  » est le prochain recueil de poésie de John Wesley Delva

À paraitre dans les mois à venir.. constatons que c’est un titre qui porte en lui une charge poétique immense. Il évoque la logique d’un vécu noctambule.
 
En effet, de mon lieu de poète, j’ai des projets, des envies, des désirs et des rêves. Mais la nuit est cet espace du temps qui sert de catalyseur à l’expression sinon au témoignage de ces réalités. La nuit le poète ne dort pas. Sinon il mène dans son sommeil des activités qui tirent leur sens de la crudité du réel.
Des songes pour habiter la nuit, parle de moi, de l’autre, de l’espace et du temps. Il est manifestation d’un coeur en lambeau face à une réalité et des réalités dures à endurer. C’est une poésie fleuve qui est traversée et habitée par des rêves, des utopies, des folies et même des désillusions. Des songes pour habiter la nuit c’est un univers à la fois de contemplation et de contrariétés.
 
Le temps! En fait, tout le temps de mon existence consciente est au service de ce travail. Autrement dit, des songes pour habiter la nuit commence à s’écrire au moment où je commence à prendre conscience de la réalité quotidienne.
 
Dans ce texte, je n’ai guère cette prétention de saisir la réalité pour la transformer. Ma poésie ne fait que peindre une réalité qui est peut être mienne et qui est peut être votre. Elle est ma propre compréhension du monde donnée en partage. C’est là un grand effort de dépassement de soi et d’humanité…
 
En voici un extrait:
 
Le littoral allongé sur son lit de sommeil…
attend les mains
Caressantes des vagues
Pour franchir l’espace profond de l’abime.
C’est un spectacle inédit,
Jeter un tableau sur un lit de sommeil.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *