Carnaval 2017: Martelly du groupe Sweet Micky continue d’attaquer Lilianne Pierre Paul

Port-au-Prince, jeudi 22 décembre 2016 (rezonodwes.com).- L`ex président Michel Joseph Martelly a annoncé que durant le carnaval 2017, il va s`en prendre une seconde fois à « Ti Lili ». Le fondateur du mouvement Tet Kale n`a pas cité le nom de la personne indexée, mais le public sait que c`est un surnom qu`il a attribué à la journaliste de carrière et co-propriétaire du groupe médiatique « Kiskeya », Liliane Pierre Paul.

 

Le chanteur de Konpa, qui refuse de prendre sa retraite de la scène musicale, en dépit de son engagement dans la politique a indiqué que sa méringue aura pour titre « 2 queues nan dèyè Ti Lili », une tournure à connotation très sexuelle qui signifie qu`on a pu avoir deux rapports sexuels suivis avec une partenaire.

Il a, par contre, fait comprendre que c`est une façon de montrer qu`après son quinquennat, ce sera le candidat qu`il a choisi, Jovenel Moise, qui prendra les rênes du pouvoir dans le pays.

Martelly a toujours gardé un ressentiment vis à vis de la présentatrice de l`émission « Jounal 4trè » parce qu`elle continuait à l`appeler Sweet Micky malgré sa fonction présidentielle et qu`elle a donné la parole à ceux qui s`attaquaient aux membres de sa famille en les accusant de dilapidation de fonds publics.

 

Cette année, l`auto-proclamé président du Konpa semble avoir laissé de côté le journaliste de Caraïbes FM, Jean Monard Métellus. Pour l`ex premier mandataire de la nation haïtienne, le présentateur de « Intersection » et de « Ranmase » fait partie de ceux qui doivent chercher un autre métier.

Cependant, dans ce contexte de marasme économique et de misère en plus d`une crise politique ayant amené la société près d`une explosion, personne ne sait si le gouvernement aura assez de cran pour organiser, cette année, des réjouissances carnavalesques, alors qu`on n`a pas encore pansé les blessures de Matthew.

Il n`est que d`attendre!

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *