Haïti – Justice : L’enquête sur les causes de la mort de René Préval se poursuit

Lundi 13 mars, Jean Danton Léger, le Commissaire de Gouvernement a autorisé la poursuite approfondie des spécimens prélevés sur le corps de l’ancien Président René Préval, lors de l’autopsie réalisée le 6 mars dernier, Toutefois, il a indiqué que faute d’équipements appropriés, certains examens ne pourront pas être réalisés à l’Institut médico-légal en Haïti mais envoyés aux États-Unis pour analyse sous la supervision des médecins légistes haïtiens Armel Demorcy et Marjorie Pierre. Aucune date n’a été communiqué concernant la publication des résultats de ces analyses.

Par ailleurs, le Commissaire Léger a démenti formellement les rumeurs qui veulent faire croire à un empoisonnement, selon des supposés résultats d’analyses réalisées aux Etats-Unis, alors qu’au moment de ces fausses informations, il n’avait pas encore accordé l’autorisation d’analyse approfondie des spécimens qui étaient conservés sous scellés.

Mardi, lors d’une conférence de presse, Me Jean Danton Léger a indiqué qu’en raison de la persistance de doutes sur la mort naturelle de René Préval, il entendait faire toute la lumière sur le décès soudain l’ancien Président d’Haïti . Dans ce cadre, il a dit avoir demandé au Président de la Chambre des députés, de mettre à sa disposition le Député de Pétion-Ville, Jerry Tardieu pour audition, ce dernier ayant déjeuner avec René Préval quelques heures avant sa mort  Il a indiqué que plusieurs personnes avaient déjà été auditionnées dont l’épouse de René Préval et des responsables de l’hôpital « On est en train de contacter d’autres témoins en vue de dissiper tous les doutes entourant ce dossier. »

TB/ HaïtiLibre

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *