Buffon envisage une fin « à la Zidane »

A l’heure de disputer son 1000e match, vendredi soir avec l’Italie, Gianluigi Buffon imagine terminer sa carrière comme Zinedine Zidane, « en donnant un coup de boule à quelqu’un sur le terrain ».

Plus de 21 ans après ses débuts professionnels, Gianluigi Buffon s’apprête à disputer le 1000e match de son immense carrière. Ce sera avec le maillot de l’Italie sur le dos, vendredi soir à Palerme contre l’Albanie, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. « Un bel aboutissement, dixit le gardien transalpin, plutôt détendu avant sa 168e sélection avec la Squadra Azzurra. La seule chose que je peux dire avec certitude, c’est qu’il n’y en aura pas 1000 de plus. »

À 39 ans, celui qui a débuté à Parme en novembre 1995 (220 matches) avant de rejoindre la Juventus Turin (612 matches) est effectivement plus proche de la fin que du début. Mais à son poste, et malgré l’éclosion du jeune portier milanais Gianluigi Donnarumma (18 ans), il reste le meilleur de son pays et ne compte donc pas se priver de disputer son sixième Mondial, du moins si la Nazionale, co-leader du groupe G avec l’Espagne (10 points), parvient à se qualifier.

La retraite, « Gigi » verra ça plus tard. « J’ai encore un peu de temps avant d’y penser. Je devrai bien réfléchir et sentir au fond de moi ce qui peut arriver ou pas », dit-il. Comment imagine-t-il son dernier match ? « Peut-être que je terminerai à la (Zinedine) Zidane, en donnant un coup de boule à quelqu’un sur le terrain », plaisante-t-il sur Sky, en référence à l’accrochage entre « Zizou » et Marco Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006. On ne lui souhaite pas.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *