Petit-Goâve-Culture : La mairie de Petit-Goâve exclue par l’administration Jovenel/Lafontant

« Nous avons effectué des démarches auprès des autorités centrales pour avoir des fonds pour supporter les bandes de Rara, malheureusement les démarches n’ont abouti à rien. » C’est en ces termes que le maire principal de la ville de Petit-Goâve, Me Jean Samson Limongy, a expliqué l’inactivité de la mairie pendant la période pascale lors d’une entrevue exclusive accordée à Toutlepublic.

Le premier citoyen de la commune de Petit-Goâve en a profité pour qualifier de corruption la subvention accordée aux parlementaires. « C’est de la corruption, les parlementaires ont perdu leur pouvoir de contrôle lorsqu’ils s’immiscent dans cette affaire. Les fonds appartenant aux communes doivent être gérés par les maires », a martelé Me Limongy. Cette subvention est respectivement d’un million et de 350 000 gourdes pour les sénateurs et les députés.

Malgré l’absence de support de la mairie, différentes bandes de Rara ont défilé dans les rues de la ville avec des fêtards en nombre remarquable.

Zicout Makendy

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *