Mercredi 17 mai 2017: Les manchettes de l’actualité

Mercredi 17 mai 2017: Les manchettes de l’actualité

Par Jonas Dorisca

Jour J-1 pour la célébration du 214e anniversaire du drapeau d’Haiti qui a été créé le 18 mai 1803. Dans les milieux du pouvoir règne un silence total sur cette commémoration.

Ce mercredi 17 mai est la Journée nationale des enseignants en Haïti. En guise de célébration, l’Union nationale des normaliens d’Haïti (Unnoh) a annoncé une manifestation pacifique dans plusieurs départements du pays, dont Port-au-Prince, en vue de continuer d’exiger une amélioration des conditions de travail des enseignants.

Des mouvements de grève en cascade, lancés par plusieurs syndicats d’enseignants, paralysent depuis plusieurs semaines le fonctionnement des écoles publiques, à moins d’un mois de l’organisation des examens officiels.

La Confédération des travailleurs Haïtiens (CTH) désapprouve le protocole d’accord paraphé, ce lundi 15 mai, entre le pouvoir et un groupe de syndicats, en faveur de l’augmentation du coût de l’essence à la pompe. La révision à la hausse du prix des produits pétroliers est interprétée par la CTH comme un coup de poignard du pouvoir de Jovenel Moïse à la population.

La Plate-forme politique « Pitit Dessalines », elle aussi dénonce vertement cette augmentation qu’elle qualifie d’un acte criminel. Donnant un délai d’une semaine au chef de l’Etat pour faire machine arrière sur cette décision, le dirigeant de la plate-forme, l’ex-sénateur et candidat à la présidence Moïse Jean-Charles menace de déclencher une vague de mobilisation dans le pays au cas où le chef de l’Etat ne s’obtempérerait.

Le président Jovenel Moïse dit souhaiter le renouvellement du TPS des Haïtiens vivant aux Etats-Unis. La déportation de plus de 50 mille de nos compatriotes serait un choc pour Haïti, avance le chef de l’Etat, informant avoir écrit son homologue Américains Donald Trump pour solliciter ce renouvellement.

L’Unité centrale de Renseignements financiers (Ucref) est, depuis quelques jours, sans directeur général. Alors que le DG Sonel Jean-François a été bizarrement révoqué par le président de la république, son remplaçant nommé Fritz Jean n’a toujours pas été installé.

Jonas Dorisca

jdorisca2@yahoo.fr

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *