Budget/Protestation : Quatre blessés par balles et plusieurs arrestations à Port-au-Prince

Port-au-Prince, jeudi 5 octobre 2017 ((rezonodwes.com))– Quatre manifestants au moins ont été blessés par balles durant le premier jour de la relance des mouvements de protestation contre le budget Moise-Lafontant, a informé la radio Kiskeya durant l`émission d`informations « Nouvèl 4trè ». Plusieurs participants ont été arrêtés par la police nationale d`Haiti, a rapporté Liliane Pierre Paul, présentatrice de ce long journal quotidien, mais la journaliste n`a pas pu fournir les causes de ces arrestations.

 

 

« Des individus non identifiés ont ouvert le feu sur la foule dans la zone de Saint Martin », a témoigné le correspondant de Radio Méga qui couvrait la marche organisée par l`opposition qui a lancé six nouvelles journées de manifestations s`étendant du 5 au 17 octobre 2017.

« Un des blessés, touché au pied, est passé devant moi, en boitant. D`autres confrères qui se trouvaient devant la foule affirment avoir vu un autre qui a été blessé au cou » a ajouté le reporter de la radio méga dont le siège se trouve à Miami, mais qui émet également sur Port-au-Prince et sur plusieurs grandes villes de la Province.

La manifestation a également essuyé des jets de pierres et des coups de feu au niveau du carrefour de l`aéroport, mais après chaque attaque, les protestataires, qui n`étaient pas en grand nombre, se sont encore réunis, déterminés à finir comme prévu le parcours devant les mener aux abords du palais national, situé au champs de mars. Cependant, les manifestants se sont dispersés à la Rue Capois, quelques mètres avant le Champs de Mars.

 

 

Les grands ténors de l`opposition et les nombreux chefs de file des organisations populaires n`avaient pas été remarqués sur le macadam ce jeudi. Le leader de Pitit Dessalines, Moise Jean Charles, a expliqué avoir fait demi-tour au niveau du Bel-Air quand l`information concernant les tirs dans la zone de Saint Martin lui était parvenue.

Il a profité du micro de Radio Kiskeya pour dénoncer les intimidations du pouvoir et a promis que le mouvement va s`intensifier d`ici la semaine prochaine.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *