Désarmer la PNH pour armer une armée de développement?

Port-au-Prince, jeudi 16 novembre 2017 ((rezonodwes.com))– Les bandits armés jusqu`au dents courent tranquillement et impunément les rues, financés par des politiciens de tous bords, pour accomplir des tâches obscures mais devinées par tous.

 

Au même moment, le directeur général de la Police Nationale d`Haiti, dans une correspondance acheminée le 13 novembre 2017 à tous les responsables d`unités, leur demande de prendre des dispositions, chacun en ce qui le concerne, pour que tous les fusils M-1 affectés à leurs unités, soient acheminés à la Direction de la Logistique dans les meilleurs délais.

Des observateurs se demandent, perplexes, comment les policiers vont se tirer d`affaire face aux bandits bien armés sans des armes de longue portée,

Cette décision, véritable surprise pour certains, est, pour d`autres, motivée par la nécessité de transférer les armes à l`armée remobilisée,

 

Où est la vérité dans tout ce remue-ménage?

LJD

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *